Mapping 308
Ajouter à mes favoris
Retirer de mes favoris

Sélection de films de Boris Labbé

Boris Labbé

vendredi 26 mai
20:00 – 21:30
Cinéma Spoutnik
CHF 12.- / 8.-
Billets

Orogenesis 25fps 05355La projection sera suivie d'une session de questions-réponses en présence de l'artiste.

Il(s) tourne(nt) en rond [2010, 5 min]

Il(s) tourne(nt) en rond est une réinterprétation de la peinture Kermesse avec Théâtre et Procession de Pieter Bruegel le Jeune. Après la suppression numérique des personnages présents dans le tableau original, de nouveaux personnages ont été ranimés à l’intérieur de cette scène médiévale. Ce tableau animé fonctionne comme un autoportrait; tous les personnages sont des clones de l'auteur, rejouant continuellement les scènes de la peinture originale, enfermés dans leurs cycles incessants. Ici, à l'intérieur du tableau, les personnages sont constamment en train de manger, boire, se battre, pleurer, jouer, courir, marcher, etc.

Kyrielle [2011, 10 min]

Le mot kyrielle désigne une "longue suite de choses variées". Par ailleurs, le jeu des kyrielles est un jeu de mots qui se présente comme une chanson d'enfant, reprenant comme première syllabe la dernière syllabe de l’expression antérieure comme dans la célèbre comptine: Marabout, Bout de ficelle, Selle de cheval, etc. La répétition des cycles et des rythmes a une qualité hypnotique qui encourage le spectateur à promener son regard en explorant de manière ludique les différentes figures. La pièce a été construite avec 285 aquarelles, laissant le dessin se déformer progressivement à partir de mouvements improvisés. Ces figures animées se développent jusqu'à une abstraction symétrique complexe pour ensuite retourner à l'esthétique minimaliste du fond blanc initial. La pièce finale, en forme de palindrome, a été ensuite composée numériquement sur ordinateur. Kyrielle a été inspiré, entre autres, par des œuvres comme Tango du cinéaste Zbigniew Rybczynski ou la peinture Jeux d'enfants de Pieter Bruegel l'Ancien.

Any Road [2016, 10 min]
Concert audiovisuel (orchestre, electronique)
Musique: Daniele Ghisi // Vidéo: Boris Labbé
Commission: GRAME - ministère français de la Culture

- "pourvu que j'arrive quelque part" ajouta Alice en guise d'explication.
(Lewis Carroll, Alice au pays des merveilles)

Orogenesis [2016, 8 min]
Réalisation: Boris Labbé // Musique: Daniele Ghisi
Intro: Chanteurs montagnards de Lourdes, Se Canti

Un voyage vers l'abstraction, comme une hypothèse sur la façon dont les montagnes auraient pu se former.

Rhizome [2015, 12 min]

De l'infiniment petit à l'infiniment grand, toutes choses dans l'univers sont étroitement connectées les unes aux autres, en interagissant, en se recomposant, dans une combinaison de mouvements en perpétuelle métamorphose.

Portrait labbe

Boris Labbé

FR

Dessinateur d'origine, Boris Labbé développe depuis ces sept dernières années une démarche expérimentale en vidéo d'animation. Ses projets tendent à sortir du schéma spatio-temporel qu'impose le cinéma classique, évoluant vers des dispositifs d'installation vidéo qui incluraient les grandes révolutions technologiques du siècle passé, croisées avec les technologies numériques de dernière génération. Toutes ses vidéos ont pour emblème la palingénésie, notion faisant à la fois appel à la boucle et à la régénération: retour cyclique de mêmes évènements, réapparition régulière de caractères ancestraux, retour éternel à la vie.